Fonds d'archives de la SHPRLS - Portail de recherche

  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P3
PROULX MARIE-JEANNE
- Cartes. - Photographies : Cartes postales.

Notice biographique :
Née le 19 novembre 1915 à St-Paul de Montmagny, Marie-Jeanne Proulx décida de venir s'établir en Abitibi avec ses parents, à Sainte Anne de Roquemaure. En voyant la largeur de la rivière et le traversier, Marie-Jeanne aurait voulu rebrousser chemin si la chose avait été possible.

En mars 1937, elle est venue relever Blanche Lirette Royer et a connu Henri Royer. Leur mariage fut béni en l'église de Roquemaure en juillet 1937 par l'abbé Henri Mailhot.

Henri Travaillait comme bûcheron et l'été il déboisait les lots de son père. Ils s'intallèrent au village de St-Laurent de Gallichan, sur une ferme, il occupa le poste de garde-forestier quelques années et ne 1938, il devient colon du lot 3 rang 3.

Henri et Marie-Jeanne eurent huit enfants dont : Raymond, Maurice, Lucille, Cécile, Joseph, Marguerite, Simone et Jeanne-d'Arc. Henri remplaça Joseph Bilodeau comme barbier. Il fut également employé comme conducteur de chaland de 1960 à 1964. Henri Royer décéda le 3 janvier 1968.

Marie-Jeanne aimait beaucoup l'artisanat, la lecture et les voyages en groupe. Elle a fait du bénévolat comme sacristine et au sein de divers comités paroissiaux comme celui du cinquantenaire des Fermières et du Club de l'Âge d'Or où, elle fit du bénévolat presque jusqu'à sa mort, le 29 octobre 2002. Sa maison était la premières école-chapelle.

Historique de la conservation :
Le fonds a été déposé à la Société d'histoire et du patrimoine de la région de La Sarre le 22 novembre 2002, par Mme Jocelyne Gendron Royer.
Autres fonds déposé le 7 janvier et le 15 janvier 2003.

Portée et contenu :
Le fonds comprend des catalogues de commandes Eaton, Simpsons-Sears et la "Maison de commande postales de qualité des années 1965 à 1975. Des bulletins de commandes des magasins Eaton, Simpsons-Sears et Dupuis et Frères. Un catalogue Pioneer (scies à chaîne), publicité de commerces, annonces de films du Cinéma Français et des Théâtres La Sarre et St-Louis de Normétal. Un indicateur du Canadien National 1964 à 1965, catalogues automobiles Volswagen de Bordeleau Auto, sacs et dépliant de magasins. Brochures, images et timbres religieux, correspondance, cartes du monde (une illustrant les plus précieux timbres au monde), documents photographiques et une reproduction du moulin à scie de St-Laurent de Gallichan. Journaux "La Frontière" 1960 et "L'Écho" sur les 50 ans de vie religieuse dans le diocèse d'Amos, en 1964. Cartes routières et manuels scolaires.

On retrouvera dans la bibilothèque de la Société d'histoire le livre suivant : 50 ans de Gallichan 1937-1987.
Don de Marie-Jeanne Proulx. Ainsi que d'autres livres


Notes :

Instruments de recherche :
Répertoire du fonds Marie-Jeanne Proulx, La Sarre, janvier 2003

Notes générales :
Marie-Jeanne Proulx et Henri Royer
Marie-Jeanne travaillait à Montmagny quand sa famille décida de venir s'établir en Abitibi. Elle les suivit pour ne pas se séparer d'eux. Elle quittait St-Paul et prenait le train pour la première fois. À La Sarre, le curé Émile Couture les attendait et des automobiles étaient à leur disposition pour les conduire chez le Père "Minique". En voyant la largeur de la rivière et le traversier, Marie-Jeanne aurait voulu rebrousser chemin si la chose avait été possible. La première maison où elle entra en Abitibi fut celle des Royer au village. Cette même demeure l'accueillit comme nouvelle mariée un an plus tard et 5 de ses enfants y ont vu le jour.
Marie-Jeanne a travaillé chez les jeunes mamans qui avaient besoin d'aide à Roquemaure où sa famille s'était établie. En mars 1937, elle est venue relever Blanche Lirette Royer et a connu Henri Royer. Leur mariage fut béni en l'église de Roquemaure en juillet 1937 par l'abbé Henri Mailhot.
Au début, Henri travaillait comme bûcheron et l'été il déboisait les lots de son père. Il occupa le poste de garde-forestier quelques années et en 1938, il devint colon sur son lot 3 rang 3.
Marie-Jeanne et Henri n'étaient pas riches mais jeunes et pleins d'espoir et de courage. Le travail ne manquait pas sur la terre. Henri remplaça Joseph Bilodeau comme barbier. Au fil des ans, ils sont devenus cultivateurs et les heureux parents de 8 enfants : Raymond, Maurice, Lucille, Cécile, Joseph, Marguerite, Simone, Jeanne d'Arc. Ce père fut aussi employé comme conducteur de chaland de 1960 à 1964. Il décédait le 3 janvier 1968.
Les Royer ont donné beaucoup de temps à la fabrique. Marie-Jeanne a toujours continué, elle est devenue aide-sacristine, puis sacristine depuis 5 à 6 ans. Elle a toujours été active et dévouée dans le Cercle des Fermières dont elle fait partie du conseil depuis une trentaine d'années. Son travail comme secrétaire fut apprécié durant 6 ans. L'artisanat occupe aussi une bonne partie de son temps. Sa maison rénovée était la première école-chapelle.
Source : tiré du livre "50 ans à Gallichan", 1937-1987, page29.




Outil de recherche intégré au logiciel de gestion des archives historiques ARCHI-LOG de INFOKA
Programmes et scripts : Tous droits réservés - André Kahlé, INFOKA
Données : Tous droits réservés - Société d'Histoire et du Patrimoine de la région de La Sarre