Fonds d'archives de la SHPRLS - Portail de recherche

  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P8
NICOL LOUISA
- 2001; Galerie Sang-neuf Art, Palmarolle. - 1 document textuel : imprimé : livre édité sur papier Windsor & Newton 90 gr. Frangé, dans un boîtier encadrex ; 28 X 43 cm.

Notice biographique :
En visitant parents et amis après les classes, Louisa Nicol avait l'impression de posséder Palmarolle. Elle jouissait d'une grande liberté, même comme aînée des huit enfants d'Eudore Nicol et de Fernande Bégin. Après onze ans d'études au village, elle part à Amos, à l'atelier d'art du pensionnat Sainte-Marie, un collège classique pour filles. C'est à l'âge de dix-neuf ans qu'elle ouvre sa première galerie d'art sur la Première Avenue à Amos. Deux ans plus tard, elle débute ses études à l'École des beaux-arts de Québec. Quatre années de bonheur !

Embauchée comme illustratrice à Radio-Canada en 1967, Louisa réalise parallèlement de nombreuses maquettes et pages couvertures de livres et de revues. Ses oeuvres sont exposées en galerie et dans les maisons de la culture, ce qui fait dire à certains critiques d'art que Louisa Nicol voue une véritable dévotion au dessin. Elle dessine au crayon Prismacolor sur papier Kraft, en majorité des grands formats, et sa technique de marouflage sur toile libère l'oeuvre de son encadrement traditionnel, donnant accès directement à la surface dessinée.

Son sujet préféré est le corps humain, le regard, le geste épuré. Au début, les traits sont noirs sur fond chamois, dans les Portraits d'amis. Petit à petit, les couleurs s'ajoutent timidement, parfois à l'acrylique dans les Hommages à Van Gogh, et plus particulièrement dans la thématique l'Été à Palmarolle, et L'Hommage à Rosa Bonheur en 1999.

La caractéristique principale du dessin sur papier kraft est la teinte sable qui permet l'exploration des traits de lumière autant que ceux de l'ombre et suscite un apaisement favorable au temps d'arrêt nécessaire à la contemplation. Souvent déchirées en grandes strates, les dessins sur papier kraft surprennent par leur mise en place flottante sur les toiles nues.

Chargée de cours à l'UQAM depuis 1976, elle enseigne le dessin, l'anatomie et la perspective. Elle est présidente de l'Association des anciens élèves de l'École des beaux-arts de Québec et membre de l'association Colour Pensil Society of America. Elle a fondé en 1984 la galerie Sang-Neuf Art à Palmarolle et dirige l'École de Beaux-Arts Rosa-Bonheur fréquentée assidûment par les vacanciers intéressés aux arts.

On retrouve ses oeuvres dans de nombreuses collections privées et publiques, entre autres celles de Sélection du Reader's Digest, du Mouvement Desjardins, de Loto-Québec et du Musée de Trois-Rivières.
Source : ce texte est tiré du livre de Louisa Nicol

Historique de la conservation :
Le fonds a été déposé à la Société d'histoire et du patrimoine de la région de La Sarre le 28 juillet 2004 par Pauline Vallée

Portée et contenu :
Ce livre d'art, ayant pour titre " Souvenirs d'enfance à Palmarolle", est un don de l'artiste Louisa Nicol. Il contient des souvenirs d'enfance de certaines personnes et des photographies


Notes :

Emplacement des originaux :
Recherche livre

Restrictions :
Aucune reproduction, droits défendu Sodart. Ce document comprend des restrictions à la consultation




Outil de recherche intégré au logiciel de gestion des archives historiques ARCHI-LOG de INFOKA
Programmes et scripts : Tous droits réservés - André Kahlé, INFOKA
Données : Tous droits réservés - Société d'Histoire et du Patrimoine de la région de La Sarre