Fonds d'archives de la SHPRLS - Portail de recherche

  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  

Requête externe : Document 1 / 1
P62
GÉRARD PARADIS
- 1922-2015. - 44 photographies.

Notice biographique :
Une entrevue faite avant le décès de M. Gérard Paradis nous a permis de mieux connaitre cet homme. Impliqué dans diverses organismes communautaires.

Gérard Paradis est né à La Sarre le 10 février 1922. Ses parents venait de St-Jean d'Iberville. Son père est venu s'établir à La Sarre durant la guerre de 1917-18, pour éviter la conscription.

La maison où il demeure est une succession de son arrière-grand-père qui l'a cédé à son père qui lui a cédé. La maison a été bâti en 1916-17, c'est l'une des premières maisons à être construite. Quand ils ont pris maison c'était un shac, le dehors était en bardeau gris foncé. Le plancher et les murs étaient en planches. Une partie de la maison était en vinyle et l'autre en contreplaqué.

Durant la guerre, il travaillait à La Sarre, ensuite il a déménagé à Shawinigan durant 2 ou 3 ans, avant de revenir en Abitibi. Il a connu sa femme avant de partir pour Shawinigan, elle et sa soeur demeurait chez les parents de M. Paradis, car elles demeuraient à la campagne et pour aller en classe à l'Académie, il était trop difficile de voyager.

Le 4 mai 1940, il a appris que Roger Plourde laissait sa fonction de Messager pour le chemin de fer, alors M. Paradis a fait application, il a écrit une belle lettre en anglais (il ne connaissait pas l'anglais) il avait pris cela dans un volume qu'il avait à l'école. Il a débuté le 4 août 1940 et il a pris sa retraite en 1978, M. Paradis a travaillé 38 ans pour le chemin de fer.

L'abbé Pellerin, vicaire, à célébré le mariage de Gérard Paradis à Reine Noël le premier mai 1946. Gérard avait 24 ans et Reine 22 ans. De leur union sont nés six enfants : Denise, Gilles, Pierre, Nicole, Yves et Sylvain. Pierre et Sylvain sont décédés.

M. Paradis a appartenu a différent mouvement : chef de pompiers, directeurs du service des incendies de La Sarre. Il s'est occupé également de la construction de la Polyvalente (Polyno) et bien d'autre services.

Il aimait nous raconter l'histoire de La Sarre, à ses débuts.
M. Gérard Paradis est décédé le 17 mai 2015 à l'âge de 93 ans.

Historique de la conservation :
Les documents et photos provenant de ce fonds nous ont été apporté par son fils Gilles ils ont été acquis selon une convention de donation, sans restrictions aucune le 29 janvier 2015.

Portée et contenu :
Le fonds contient une disquette informatique, des photos (44), des documents divers.

On retrouve également des livres et des objets.


Notes :

Langue des documents :
FRANÇAIS

Emplacement des originaux :
DANS LE DOSSIER

Autres formats :
SALLE D'ARCHIVES 3

Restrictions :
AUCUNE




Outil de recherche intégré au logiciel de gestion des archives historiques ARCHI-LOG de INFOKA
Programmes et scripts : Tous droits réservés - André Kahlé, INFOKA
Données : Tous droits réservés - Société d'Histoire et du Patrimoine de la région de La Sarre